Visites virtuelles 360 | Créer gratuitement et explorer le monde en 360

Découvrez les Visites 360°

5 0 0

Trucks Auto Glass, Les pro du Parebrises Montpellier

Trucks Auto Glass, Rue des Harlepiettes, Cournonterral, France

Réparation et remplacement à domicile de tous vitrages automobiles et poids lourds. Franchise, balais essuie glace ainsi que déplacement offerts\nTRUCKS AUTO GLASS REPARENT ET REMPLACENT VOS PARE-BRISES DANS L'HERAULT. \nLa société TRUCKS AUTO GLASS est une SARL créée il ya 8 ans par M. RAYNAUD Philippe. \nLa principale activité est le remplacement à domicile de tout vitrage automobile et poids lourd. \nNotre portefeuille clients est composé de professionnels :\nGarage : GALEA VOLKSWAGEN, PARIS PEUGEOT, Carrosserie des 3 ponts, Atelier Sud Carrosserie. \nEntreprise : DEBELEC ERDF, SOLIVE, BOUTONNET, OMC Déménagement, Transports Brel, Transports Chila, MTE, ASTRUC. \net de Particuliers. \nLes prestations comprennent la réparation d’impact, le remplacement de pare-brise, de vitres latérales, de lunettes arrières, de rétroviseurs, d’optiques de phares ainsi que de mécanisme de remonte vitre. \nDe plus, nous proposons des services complémentaires comme la vente de balais essuie glaces, de coffrets d’ampoules, le contrôle des éclairages du véhicule, le nettoyage intérieur du véhicule (aspirateur, tableau de bord) et de toutes les vitres, ainsi que le remplissage du produit lave vitres. \nLes tarifs seront établis selon le modèle du véhicule. Le forfait déplacement sera gratuit. \n\nAfin de pouvoir répondre dans les plus brefs délais, soit en maximum une journée, au remplacement, par exemple d’un pare brise, notre fournisseur pourra nous livrer dans la nuit pour toutes commandes passées avant quatre heure \nEtant une entreprise familiale et non une grande enseigne, nous pourront mettre en avant notre plus grande amplitude horaire. En effet, par exemple pour les pare-brises de poids lourds, nous pourrons les remplacer le soir pour éviter aux chauffeurs d’immobiliser les véhicules la journée. \nEn résumé nous sommes la pour vos petits et grand fracas, le tout avec le sourire et le gout du travail bien fait.

#Pro #artisan #voiture #camion #montpellier #sète #agde #parebrise #sav #professionnels


0 0 0

2 Pieces Meublé Montreuil

Montreuil, France

Montreuil, 2 pieces meublé d'une superficie de 39m2 situé au 4e étage sans ascenceur dans un immeuble 1920. appartement composé d'une entrée donnant sur séjour, cuisine séparée, une chambre, salle de douche et wc séparés. Fenetres double vitrage, sol parquet, placards. clair calme, proche commerces et transports.

#sejour #meublé #chambre


1 0 0

B&B Magnolia

Conversano, Metropolitan City of Bari, Italy

This is a nice B&B in Conversano. Sorge a circa 30 km a sud di Bari, sui primi rilievi della Murgia, a 219 m s. l. m. Di origine preromana, nell'XI secolo divenne sede di una contea estesa su una parte significativa della Puglia centro-meridionale la cui importanza non venne sminuita che con il tramonto della struttura feudale. Importante diocesi e centro religioso sin dal Medioevo, la cittadina è oggi sede della diocesi di Monopoli-Conversano.

#VittorioDeSantis #Conversano #BedAbùnd #Breackfast


0 0 0

Maison Mallemort

Mallemort, France

Visite Virtuelle réalisée le 26 octobre sur une charmante maison Type 4 de 98m2 avec jardin arboré et clos , garage . \nA découvrir sans tarder.

#Sud #maison #jardin


Mickael Masset

Aix-en-Provence

34 0 0

Studio Paris

Montparnasse, Paris, France

Visite 360 d'un studio rénové dans le quartier de Montparnasse à Paris 12 m2 1 cuisine 1 salle de bain

#Studio # #Paris # #Montparnasse


Tcherna

Paris

La communauté Klapty

Le Concept et les Avantages Klapty

Change les règles du jeu

Obtiens plus de mandats et fais toi recruter facilement en ligne

Fixe tes propres tarifs pour tes services! Cool tu ne trouves pas?

Gagne en visibilité : Ton profil et portfolio seront présents et consultés à travers le monde

Gratuit et illimité: Crée et poste tes visites virtuelles 360 sur Klapty

Rejoins la communauté unique d'amoureux du 360

Comment ça marche ? Ici les tutoriels

Incroyablement simple et rapide

Créer une visite virtuelle sur Klapty

Poster une visite virtuelle déjà existante sur Klapty

Partager sur les réseaux sociaux ou sites d'annonces

Intégrer la visite sur votre site internet

Réserver un photographe en 2 clics sur Klapty

Blog de la visite virtuelle 360°

Journée portes ouvertes live visites 360 pour vos logements

Comment le marché immobilier évolue-t-il ? La pandémie de COVID-19 a donné au marché immobilier une secousse importante et change les habitudes de travail. Cependant, ce n'est en aucun cas une fatalité car cela offre de nouvelles possibilités d'utiliser la technologie afin d’aider les propriétaires à présenter leur logement sous le meilleur jour possible et les acquéreurs à filtrer les maisons qu'ils préfèrent avant de faire une visite en personne. Le marché du logement évolue également et la plupart des grandes économies prédisent que le prix diminuera peut-être en 2020. Cela nécessite des compétences et des outils de marketing encore plus importants pour attirer le bon type d'acheteur, tout en naviguant dans l'incertitude omniprésente qui nous entoure, les gouvernements mettant à jour les instructions sur la sécurité et la distance sociale tout le temps.   Pourquoi une journée portes ouvertes virtuelle est une excellente idée ? Avant même que la situation de confinement ne se produise, l'organisation de journées portes ouvertes virtuelles et la diffusion en direct live auprès d’acquéreurs potentiels prenaient de l'ampleur. Elle présente un certain nombre d'avantages pour toutes les personnes impliquées - économise du temps et de l'argent et dans la situation actuelle, c'est l'option la plus sûre. De plus, il existe d'autres avantages pour devenir utile et visible : - Agents immobiliers - couvrent une zone géographique beaucoup plus vaste et attirent un public beaucoup plus large en utilisant ses contacts et réseaux sociaux. De plus, l'enregistrement de la vidéo du live « journée portes ouvertes virtuelle » devient alors un élément de contenu numérique précieux que l'agent peut publier sur les médias sociaux pour qu'elle soit partagée et que le public potentiel s'y engage. La génération de leads augmente également pendant et après une journée portes ouvertes virtuelle et si vous savez comment maximiser son potentiel, cela peut susciter beaucoup d'intérêt secondaire dans d'autres propriétés de votre portefeuille. - Acheteurs - plus de 95% des acheteurs commencent par rechercher en ligne leur prochaine maison. Les visites virtuelles et les journées portes ouvertes offrent une opportunité supplémentaire d'en savoir plus sur la propriété qui vous intéresse plutôt que quelques photos ordinaires. Vous pouvez avoir la plupart des avantages d'une journée portes ouvertes en face à face et même si vous manquez l'événement live, vous pouvez toujours regarder les visites 360° par la suite ou encore regarder la vidéo de l’évènement passé.   Qu'est-ce qu'une « journée portes ouvertes virtuelle »? Vous vous demandez probablement maintenant ce qu'est une journée portes ouvertes virtuelle ? Eh bien, cela peut prendre de nombreuses formes, selon la technologie utilisée et l'expérience de l'agent immobilier qui la gère. En termes simples, une journée portes ouvertes virtuelle est un partage d’écran de l’agent immobilier qui va faire découvrir ces logements en 360°, tout en les commentant. Vous pouvez utiliser une variété de logiciel « Live / Visioconférence » en fonction de ce avec quoi vous êtes à l'aise ou auquel vous avez accès.   Trucs et astuces pour créer la journée portes ouvertes virtuelle parfaite   # 1 Réalisez la prise de vue 360 degrés et créez la visite virtuelle gratuite sur Klapty.com Il est possible de faire une visite virtuelle 360 ​​avec juste votre smartphone, mais si vous pouvez vous permettre une mise à niveau et investir dans un bon appareil photo 360 ou embaucher un photographe professionnel 360, vous améliorerez la qualité de vos visites et vous vous démarquerez de vos concurrents. Cela vous donnera une bien meilleure occasion de montrer les meilleures caractéristiques de la propriété sous son meilleur jour, au sens propre et figuré. Maintenant que vous avez capturé la propriété à 360° il vous suffit de transférer sur klapty.com vos photos 360 afin de créer la visite virtuelle.   # 2 Quels logiciels utiliser ? Il existe de nombreuses options pour partager des visites 360 VR en direct sur internet, vous devez donc choisir en fonction de vos préférences, de votre expérience précédente et de votre équipement. Le choix est donc immense pour la vidéoconférence. Vous pouvez opter pour Skype, Google Meet, Microsoft Teams, Zoom ou Webex et également le partager sur Facebook Live. Il y a beaucoup d'informations que vous pouvez découvrir sur chacune de ces dernières, alors ici dans cet article, nous voulons nous concentrer brièvement sur la façon dont vous pouvez tirer parti des possibilités que Zoom vous offre!   Zoom C'est la solution qui, selon nous, fonctionne le mieux pour les journées portes ouvertes virtuelles, car vous pouvez partager votre écran avec une bonne qualité pour votre utilisateur final ou votre public. Il s'agit d'un outil très populaire et convivial qui vous offre toutes les fonctionnalités dont vous avez besoin pour organiser et planifier des réunions. Vous pouvez partager le lien d’invitation par e-mail, messagerie instantanée ou le publier sur les pages de vos réseaux sociaux. Le partage d'écran est un jeu d'enfant avec Zoom et vous avez également une excellente fonction de chat pour que les participants puissent poster leurs commentaires et questions. En tant qu’organisateur de réunion, vous pouvez mettre les participants en sourdine et les réactiver quand ils « lèvent la main» afin d’éviter les bruits de fond ou les personnes qui parlent toutes en même temps. Zoom propose une option gratuite, qui définit une limite de 40 minutes et jusqu'à 100 participants, ce qui devrait couvrir la plupart des cas. Il est préférable de vous connecter via un ordinateur de bureau ou un ordinateur portable, car vous pourrez voir le chat et toutes les autres fonctions de manière confortable. Cependant, les participants peuvent également rejoindre le live via l'application mobile. Quelle que soit la solution logicielle que vous choisissez pour commencer, notre conseil est de la tester à fond avant votre première journée portes ouvertes virtuelle afin que vous puissiez la maîtriser « comme un Pro ».   # 3 Préparez-vous à l’avance : essayez d'abord avec votre famille, vos amis et votre équipe Avant le live, assurez-vous de faire au moins un test, donc s'il y a des problèmes techniques (par exemple : connexion Internet, utilisation du logiciel de visioconférence et de partage d'écran, angles de caméra et lumière, microphone, haut-parleurs, webcam, etc.), vous pourrez les découvrir et les résoudre au préalable avec vos proches. Essayez donc d'abord avec vos amis ou votre famille vous aidera à gagner en confiance pour le grand moment ! Peu importe si vous faites du live avec une seule personne ou cent, vous devez d'abord vous préparer pour être prêt. La préparation est importante, il est donc aussi préférable de créer un script à suivre et à pratiquer avant la diffusion en direct.   # 4 Pendant le live : le grand jour Il est préférable et commun de commencer par montrer la façade de la propriété et d'entrer par la porte d'entrée comme vous le feriez si vous étiez sur place avec un acquéreur potentiel. N'oubliez pas le souci du détail, des améliorations, des finitions, etc. En outre, donnez de brèves informations sur le quartier, les équipements locaux, les écoles, les installations, etc. Assurez-vous également de vous arrêter pour répondre aux questions du public pendant le livestream.   # 5 Amusez-vous Quoi que vous fassiez, soyez vous-même, détendez-vous et amusez-vous pendant ce live. Nous apprenons tous à l'ère des nouvelles technologies et même si votre visite n'est pas parfaite, avec une préparation adéquate et en utilisant votre flair naturel, vous pouvez être certain que même d’éventuelles erreurs ne seront pas coûteuses ni impactantes.   # 6 Réutilisez et reproposez votre contenu Vous pouvez enregistrer votre vidéo en direct et la réutiliser sur YouTube ou encore la publier sur votre site Web, votre page Facebook ou autres réseaux sociaux. Cela peut générer de nombreuses pistes supplémentaires et prolonger la durée de vie de votre visite. Vous pouvez même contacter ceux qui n’ont pas eu l’occasion d’être présent en transmettant le lien vers la vidéo Live combiné au lien URL de la visite virtuelle.   Klapty - Visites 360° dans le monde entier. Simple, rapide et gratuit. Toujours.

Les visites virtuelles 360 pour le tourisme & l'immobilier - Partie 4

Si les articles précédents relatifs à l'utilisation de la visite virtuelle dans le secteur du tourisme ou de l'immobilier ne vous ont pas encore convaincu de ses différents avantages, nous vous présentons ici quelques informations chiffrées qui devraient vous décider à adopter cette solution au sein de votre entreprise.   Dernier article de notre série consacrée à l'utilisation de la visite virtuelle dans les domaines de l'immobilier et du tourisme, celui-ci fournit quelques indications chiffrées relatives à cette utilisation. Secteur immobilier Il y a généralement trois façons de présenter un bien immobilier et leur efficacité a été évaluée dans le cadre d’une étude présentée sur le site vri.mc : > Présentation uniquement des caractéristiques du bien (surface, emplacement, …) : 24% des personnes montrent un intérêt pour le bien > Présentation des caractéristiques accompagnées de photos et vidéos : Intérêt manifesté par 37% des visiteurs > Présentation des caractéristiques, avec photos & vidéos, le tout complété par une visite virtuelle : L’intérêt pour le bien augmente à 48% A ce jour, 30'000 professionnels de l’immobilier dans le monde, présents dans plus de 90 pays, utilisent des visites virtuelles de leurs biens. Pourtant, cela ne représente que 22% des acteurs du secteur ! L’utilisation des visites virtuelles a pourtant de quoi attirer les professionnels de l’immobilier, pour preuve les statistiques suivantes tirées de quelques sites immobiliers importants : > Realestate.com.au : Augmentation de 600% des interactions en ligne et croissance de 200% des appels par agent > Apartments.com : Atteignent 50% d’acheteurs qualifies en plus > Realtor.com : 50% des visiteurs passent plus de deux minutes à explorer une visite virtuelle > Se Loger : Le biens disposant de visites virtuelles reçoivent 3 à 5 fois plus de demandes de contact Secteur du tourisme Comme indiqué lors d’un précédent article, la majorité des personnes passent du temps à organiser leurs voyages : > 85% des personnes utilisent le web pour planifier leurs voyages > Ils visitent en moyenne 22 sites web, ceci durant 9.5 sessions distinctes, avant de procéder à une réservation (Source : Google ThinkInsights 2011) Rendre la planification d’un voyage à la fois plus efficace (gain de temps) et plus agréable (faire rêver le visiteur) à l’aide d’une visite virtuelle est donc un véritable plus pour les voyageurs. Des chiffres publiés sur le site panomatics.com révèlent d’ailleurs l’efficacité des visites virtuelles : > Les hôtels présentés à l’aide d’une visite virtuelle obtiennent 87% de vues en ligne de plus que ceux n’en disposant pas > Les visiteurs passent 5 à 10 fois plus de temps sur les sites hôteliers disposant d’une visite virtuelle que sur les autres > Les sites web touristiques utilisant la visite virtuelle génèrent 50% d’interactions de plus que ceux ne présentant leur offre qu’à l’aide de photos > 75% des clients affirment que l’utilisation d’une visite virtuelle a eu un impact décisif sur le processus de décision lié à leur réservation touristique (Source : panomatics.com/statistics)

Les visites virtuelles 360 pour tous secteurs - Partie 3

Quelle approche adopter pour réaliser une visite virtuelle 360 - la réaliser à l'interne ou faire appel à l'un des nombreux photographes professionnels présents sur le site Klapty ?   Ce troisième article relatif à l'utilisation de la visite virtuelle dans différents secteurs se focalise sur la réalisation. Nous allons voir quelles sont les meilleures pratiques et les contraintes à respecter en vue de produire une réalisation de qualité. Mise en valeur Une première règle à respecter dans tous les cas : Rien ne sert de réaliser la plus professionnelle des visites virtuelles si l’objet de cette visite n’est pas correctement mis en valeur. Que ce soit pour un bien immobilier, un restaurant ou une chambre d’hôtel, réaliser une visite virtuelle efficace implique tout d’abord de rendre les lieux visités attirants. Il s’agit de mettre en valeur les éléments les plus intéressants, de s’assurer de l’harmonie des éléments présents dans chaque pièce, de créer de petits détails qui vont attirer le visiteur. Il peut être intéressant dans ce contexte de suivre une approche de home-staging : > Les quelques règles scientifiques du home-staging > Quelques exemples de home-staging dans une maison Attention aussi aux éléments perturbateurs lors de la réalisation des images de la visite virtuelle. Un animal de compagnie qui se déplace dans le champ de la caméra nécessitera une nouvelle prise de vue... Outre l’intérieur du lieu sujet de la visite virtuelle, il est souvent pertinent d’offrir au visiteur une idée précise de son entourage, en proposant par exemple des vues à partir de fenêtres ou d’un balcon. Une approche consiste aussi à lancer le tournage de la visite à l’extérieur des lieux, permettant ainsi une vision à 360 degrés de l’environnement, pour se rendre à l’intérieur par la suite. Tout photographe ou vidéaste vous le dira, dans le domaine de l’image, la lumière est l’un des facteurs-clefs de réussite. Bien que les caméras permettant de réaliser soi-même des images 360 degrés en vue d’élaborer une visite virtuelle 360 soient de plus en plus abordables financièrement, assurer un éclairage de qualité et uniforme de chaque scène d’une visite virtuelle demeure une activité complexe pour un néophyte. Faire appel à des photographes 360 professionnels, tels que ceux que l’on trouve très facilement sur le site Klapty, demeure un gage de réussite pour votre projet. Une diffusion efficace Une fois la visite virtuelle 360 réalisée de manière professionnelle, il s’agit d’assurer sa diffusion auprès du plus grand nombre de personnes intéressées. Le premier facteur à ce niveau est celui de la vitesse de chargement. Si les visiteurs doivent passer du temps à attendre le chargement de votre visite virtuelle ou à chaque fois qu’ils interagissent avec un élément au sein de la visite, ils quitteront rapidement votre site. Optimiser les serveurs sur lesquels votre réalisation est hébergée est donc primordial. La plateforme Klapty a été conçue dès le départ pour répondre à cette contrainte et permet une diffusion à haute-vitesse des visites virtuelles. Charger rapidement, c’est bien, mais avant le chargement, encore faut-il que l’on trouve votre visite virtuelle. Assurer un référencement de qualité du site qui héberge votre visite virtuelle auprès des principaux moteurs de recherche est une condition préalable à votre succès. Ce critère est même indispensable pour des secteurs tels que le tourisme ; les clients pouvant provenir du monde entier, la meilleure chance qu’ils vous trouvent c’est d’utiliser un site web très bien référencé. Klapty, dont l’un des objectifs phares est de devenir l’Instagram de la visite virtuelle 360, fait du référencement une priorité. Toute visite virtuelle publiée sur Klapty sera donc facile à trouver pour un visiteur, même à l’autre bout du monde. Deux aspects importants demeurent pour assurer le succès de votre visite virtuelle : > La compatibilité mobile : Un nombre croissant de visiteurs va explorer vos visites sur des smartphones, ce qui rend indispensable la compatibilité de votre réalisation avec une grande variété d’appareils mobiles > La complémentarité : Des études démontrent que l’utilisation d’une visite virtuelle combinée avec des photos de haute-qualité constitue la meilleure approche pour promouvoir un lieu. N’hésitez donc pas à faire réaliser des images statiques du lieu à promouvoir en même temps que la prise des images pour la visite virtuelle  

Les visites virtuelles 360 pour le tourisme - Partie 2

Quels sont les véritables avantages de la visite virtuelle pour le secteur du tourisme ?   Dans ce second article de la série dédiée au secteur du tourisme, nous examinons les bénéfices que les sociétés actives dans ce domaine peuvent tirer de cette solution. Créer de l’émotion Voyager pour les vacances étant avant tout un plaisir, il s’agit surtout pour les personnes responsables de la promotion de destinations et d’établissements touristiques de faire rêver les futurs voyageurs. Faire découvrir une ville, un hôtel ou une attraction touristique au-travers d’une visite virtuelle de qualité, permet de véhiculer l’atmosphère particulière d’un lieu ou d’un établissement et de mettre en avant ses charmes et avantages divers. Ces premières impressions recueillies à l’aide du 360, dans le confort de son domicile, vont susciter diverses émotions chez l’individu. Si les émotions éprouvées après cette première découverte sont positives, la personne sera bien plus susceptible de procéder à une réservation pour ses prochaines vacances. Une industrie du guide touristique prospère depuis de nombreuses années, les promoteurs dans le secteur du tourisme ayant souvent de la peine à partager la beauté de leurs destinations, sites ou établissements touristiques de manière efficace, ceci de façon à générer un engouement véritable. Avec la visite virtuelle, il est devenu très simple pour un hôtelier de mettre en avant la beauté du spa récemment installé dans son établissement ou encore pour un directeur de musée d’offrir une « avant-première » pour une exposition nouvellement élaborée. Pour bien planifier La majorité des personnes planifient leurs vacances à l’avance et la visite virtuelle 360 apporte une véritable plus-value dans ce contexte. Au niveau des destinations touristiques, les futurs visiteurs peuvent se faire une idée précise des lieux et attractions les plus intéressants à visiter, leur permettant ainsi de mieux prévoir leurs différentes visites. Cela confère un avantage aux touristes basés dans un lieu, mais qui veulent rayonner autour de celui-ci et devient un impératif pour les personnes explorant une région entière, avec la nécessité de réserver des lieux d’hébergement dans différents sites. Couplée à une solution de réservation en ligne, une visite virtuelle permet de réserver ses places à l’avance, fournissant ainsi un prévisionnel d’activité bien plus précis aux personnes en charge de la commercialisation touristique. La présentation des offres d’hébergement pour une destination donnée est enrichie par la visite virtuelle, avec la possibilité par exemple pour un hôtelier de présenter de manière interactive différents aspects spécifiques de son établissement (restaurant, spa, business centre, ...). Dans le même ordre d’idée, les hôteliers peuvent se passer de guides d’utilisation pour certains de leurs équipements, les personnes ayant la possibilité de découvrir leur utilisation de manière interactive et plus naturelle. Les personnes désirant réserver des nuitées vont donc être bien mieux renseignées sur l’établissement, écourtant et facilitant ainsi le processus de réservation. Pour finir, une visite virtuelle bien réalisée offre une garantie aux visiteurs, à savoir la possibilité d’explorer l’ensemble d’un établissement et de ses environs. Cela leur permet d’éviter les pièges habituels de la chambre d’hôtel donnant sur une cour intérieure ou pire encore… Les lieux impossibles L’accès à certains lieux ayant une valeur touristique est parfois justement interdit justement en raison de l’engouement pour ces endroits ou pour des raisons de sécurité. Dans certains cas, il s’agit de préserver des monuments ou sites naturels de l’afflux de touristes, ceci afin de conserver ce patrimoine pour les générations futures. L’on pense par exemple à la grotte de Lascaux, dont les peintures rupestres ont fini par se détériorer avec les rejets respiratoires des visiteurs, obligeant les autorités à ouvrir une réplique artificielle de la grotte un peu plus loin. L’utilisation de visites virtuelles permet de maintenir des visites dans ce type de lieux, tout en les préservant de la présence physique des touristes. D’autres lieux présentant un intérêt touristique peuvent être difficiles d’accès ou présenter certains dangers. Tout le monde n’étant pas Mike Horn ou Bear Grylls, la visite de ce type de lieu peut tout de même être rendu possible par l’utilisation de la visite virtuelle.

Les visites virtuelles 360 dans l'immobilier - Partie 2

Quels sont les véritables avantages de la visite virtuelle pour le secteur immobilier ?   Dans ce second article de la série dédiée à la visite virtuelle 360 dans l'immobilier, nous examinons les bénéfices que les sociétés actives dans ce secteur peuvent tirer de cette approche. Améliorer sa présentation A une certaine époque et dans certaines régions, lorsque la demande immobilière était au plus haut, il suffisait pour les acteurs du secteur d’insérer une annonce avec quelques photos pour réaliser une transaction. A quelques exceptions près, cette période est maintenant révolue. La qualité générale des sites web dédiés à l’immobilier s’est améliorée au fil du temps, avec une qualité de présentation des biens de meilleure facture (photos professionnelles, utilisation de la vidéo). Malgré ces améliorations, la présentation des produits immobiliers demeure souvent frustrante pour les acheteurs potentiels, ceci en raison d’un manque d’interactivité. La personne intéressée par une annonce se pose peut-être la question de la vue extérieure ou encore de l’agencement de la cuisine et se trouve freinée dans sa demande par un nombre de photos limité ou par une vidéo qui ne propose pas de vue spécifique d’une partie des lieux. Avec une visite virtuelle 360 de qualité, le futur acheteur a tout loisir d’explorer une propriété qui l’intéresse dans les moindres détails et à son rythme, le tout confortablement assis à son domicile. Son intérêt et sa curiosité sont ainsi pleinement satisfaits lors de sa séance de recherche de biens. Outre l’exploration des différentes parties du produit proposé, l’agent immobilier peut mettre à disposition du visiteur des informations précises sur chaque partie du produit (historique d’un lieu, informations sur les services et transports à proximité, …). Le visiteur peut de plus effectuer un clic sur différents objets présents dans les lieux de façon à obtenir plus d’informations, que ce soit au-travers d’une notice, d’un lien vers un document plus long au format PDF ou encore à l’aide d’une vidéo ou d’une brève animation. Cela permet par exemple d’offrir un descriptif complet des appareils électroménagers équipant une cuisine. De manière plus générale, les visites réalisées sur le site Klapty permettront aussi de générer de manière automatique les plans d’un bien immobilier que le visiteur aura tout loisir d’étudier, avant même de prendre contact avec l’agence. Optimiser l’activité Au-delà de la présentation améliorée des biens, ce sont des fonctionnalités intégrées à la visite virtuelle, telles que la mise à disposition des plans ou de divers éléments explicatifs détaillés, qui vont faire gagner un temps précieux aux personnes en charge de la promotion des biens immobiliers. Le premier avantage qui vient à l’esprit est celui de l’optimisation des visites de biens. Il est effectivement relativement fréquent pour les personnes ayant manifesté de l’intérêt pour une visite sur la base de quelques photos et vidéos, d’être déçus de leur démarche, à peine passé le pas de la porte. Mieux informer les personnes des caractéristiques d’un bien et de son entourage au-travers d’une visite virtuelle permet donc de faire l’économie de visites inutiles. Un plus pour le client, l’agent immobilier et pour l’environnement. Cela permet aussi dans une certaine mesure d’éliminer les « touristes de la visite immobilière », personnes qui aiment organiser des visites de biens pour satisfaire leur curiosité et comparer des biens avec leur résidence actuelle, plus que dans le but d’acquérir un logement. Les clients ayant demandé à visiter une propriété après être tombé sous son charme au sein d’une visite virtuelle sont donc plus « sérieux » dans leur démarche. Cette visite préalable leur aura permis de répondre à bon nombre de leurs questions. L’agent immobilier passera d’autant moins de temps à répondre à des questions et aura donc plus de temps à disposition pour les phases de négociation et de promotion des biens dont il dispose.

Les visites virtuelles 360 pour le tourisme - Partie 1

Le plaisir du voyage n’est-il pas de changer d’environnement, de partir à la rencontre d’autres cultures et paysages ? Dans ce cas, pour quelle raison les professionnels du tourisme devraient-ils consacrer du temps et des budgets à la réalisation de visites virtuelles ?   Dans une série d’articles, nous allons examiner différentes facettes de la visite virtuelle et constater que l’utilisation de cette solution peut véritablement permettre de mettre en valeur une destination, un hôtel ou un musée. Dans cette première partie, nous allons nous demander pour quelles raisons il est devenu indispensable pour tout acteur sérieux du domaine du tourisme d’adopter la visite virtuelle 360. Un voyage, ça se prépare… Lorsqu’une personne décide de voyager, il est relativement rare qu’elle parte « à l’aventure », sans aucune préparation. La majorité des personnes prépare ses voyages, surtout lorsque ceux-ci sont lointains et/ou comportent plusieurs destinations. Au-delà de l’aspect logistique (quel moyen de transport, quel hôtel, …), c’est surtout la destination qui doit faire rêver. En effet, le voyageur n’achète pas un produit, mais des rêves, de l’évasion. Ainsi, les visites virtuelles 360 permettent aux personnes de se faire une idée d’un lieu, d’un établissement ou d’activités de loisir bien avant leur départ. Ces visites vont permettre aux voyageurs d’examiner quantité de détails relatifs à leur voyage depuis le confort de leur salon et ceci sans y perdre trop de temps. Avec l’accroissement du niveau de vie des pays émergeants et l’essor du tourisme low-cost, le secteur du voyage a subi une véritable révolution ces dernières années. Ce changement s’est accompagné d’une concurrence accrue et d’une professionnalisation de la communication marketing des différents acteurs. L’ensemble des intervenants, qu’ils soient transporteurs, office du tourisme, hôtelier ou responsable de musée se doivent donc de rendre leur offre de plus en plus attractive et de la diffuser de plus en plus largement. Internet a changé le monde La multiplication de plateformes Internet telles que TripAdvisor, Hotel.com et bien d’autres, représentent dans ce contexte à la fois une chance et un défi pour les professionnels du tourisme. La très forte visibilité de ces plateformes les rend généralement incontournables pour assurer une haute visibilité de son offre, mais en contrepartie, les commissions prélevées au passage par ces sites représentent des montants non-négligeables, réduisant ainsi d’autant les revenus des différents opérateurs. En conséquence, il est devenu de plus en plus difficile pour les professionnels du secteur de promouvoir leurs solutions en comptant uniquement sur leur site web. Une plateforme de visites virtuelles permettant de présenter ses produits touristiques de manière visuelle, interactive et très complète, tout en assurant une diffusion très large sur le web, apporte donc une véritable plus-value dans ce domaine. Un autre phénomène issu de l’essor du web devient chaque jour de plus en plus visible et se traduit par une véritable crise au niveau de certains acteurs du tourisme ; il s’agit des personnes organisant leurs propres voyages, se passant ainsi des agences de voyage et des tour operators. La récente faillite de Thomas Cook n’est que le dernier exemple en date du pouvoir que le web a redonné aux consommateurs dans ce secteur. L’utilisation de la visite virtuelle par les professionnels du secteur leur permet ainsi de répondre à cette nouvelle tendance, en facilitant la préparation des voyages pour les personnes qui veulent gérer cette activité par elles-mêmes. De plus, contrairement à la réalité virtuelle, les visites virtuelles 360 permettent d’évoluer de manière très immersive dans un environnement sans devoir porter de casque de réalité virtuelle. Les personnes peuvent donc découvrir la destination de leur prochain voyage depuis le confort de leur maison et sans nécessiter d’équipements spéciaux. Un plus pour votre activité Outre la nécessité pour les professionnels de répondre de manière proactive aux différents changements intervenus dans le domaine du tourisme, ceux-ci vont tirer plusieurs bénéfices de l’utilisation des visites virtuelles 360. Pour commencer, l’adoption de cet outil de promotion se reflète de manière positive sur leur marque, lui afférant l’image dynamique d’une société ayant adopté une solution moderne et efficace pour informer ses clients. De plus, l’aspect interactif et ludique de la visite virtuelle implique un temps de présence accru sur le site web des acteurs du secteur, ainsi qu’une implication plus forte des visiteurs. La visite virtuelle 360 représente donc un véritable plus pour les professionnels du tourisme. Cette situation est rendue possible par une évolution rapide des technologies 360, permettant de réaliser avec facilité les images nécessaires, ainsi que par le développement d’un véritable écosystème de photographes spécialisés, capables de fournir des prises de vue 360 de haute qualité à un prix très abordable. Un voyage virtuel de ce type ne remplacera jamais le véritable voyage, mais permet de bénéficier d’un avant-goût de sa prochaine destination et d’initier des émotions positives à son endroit, avant même d’avoir passé le pas de sa porte. Dans un prochain article, nous aborderons plus en détail les bénéfices de la visite virtuelle pour le domaine du tourisme. Restez à l’écoute ! Chez Klapty, l’on se réjouit de vous faire découvrir d’ici peu et de manière révolutionnaire les nombreux avantages de cet univers. En attendant, n’hésitez pas à vous inscrire pour recevoir des nouvelles sur notre lancement.

Les visites virtuelles 360 dans l'immobilier - Partie 1

Pourquoi après tout consacrer une partie de son temps et de son budget communication à réaliser des visites virtuelles 360 ? Par effet de mode ? Pour faire comme ses concurrents ?   Dans une série d’articles, nous allons examiner différentes facettes de la visite virtuelle et constater que l’utilisation de cette solution peut non-seulement augmenter vos revenus, mais aussi diminuer le coût de promotion de vos biens immobiliers. Ce premier article examine les raisons pour lesquelles il est devenu indispensable pour tout acteur sérieux du domaine immobilier d’adopter la visite virtuelle 360. Un marché de plus en plus concurrentiel En tant que professionnel de l’immobilier, vous avez certainement remarqué un durcissement du marché au fil du temps. Fini les belles années où il suffisait de présenter une annonce sur la devanture de son agence et quelques photos plus ou moins réussies sur son site web pour vendre un bien. De nos jours, le nombre d’acteurs présent dans le marché a augmenté, ainsi que le niveau de leur communication auprès des acquéreurs potentiels. Il s’agit donc pour les agences immobilières qui veulent réussir, non seulement d’avoir une présentation complète et attractive des biens proposés, mais de la diffuser sur un ensemble de supports afin de maximiser les chances d’attirer un acheteur. Cette communication doit de plus être visible par le plus grand nombre, ceci au-travers d’un référencement web de pointe et de promotions sur les diverses plateformes Internet. Quel intérêt en effet d’avoir soigné la présentation des biens sur son site web et sur les réseaux sociaux si personne ne vous voit ? Des comportements nouveaux La situation est rendue encore plus complexe par l’attractivité croissante pour le grand-public des plateformes d’annonces web du type LeBonCoin (site qui présente actuellement plus de 950'000 biens à la vente ou à la location en France). La concurrence de ces sites, qui court-circuitent complètement les professionnels du secteur, oblige les acteurs de l’immobilier à être encore meilleurs au niveau de leur communication, en adoptant des solutions de présentation attractive de leurs biens, telles que la visite virtuelle. Tout n’est pas noir toutefois dans l’immobilier et certaines évolutions socio-économiques ont heureusement un effet bénéfique pour les professionnels du secteur. C’est le cas par exemple de la mobilité professionnelle qui a fortement augmenté ces dernières années, avec comme corollaire une augmentation des transactions liées à des changements d’affectation professionnelle. Les personnes dans cette situation doivent souvent changer de région, voire de pays et sont souvent contraintes de dénicher un bien à acquérir ou à louer sans se trouver dans la région vers laquelle ils se destinent. La visite virtuelle représente clairement un avantage pour ces personnes, leur permettant d’avoir une idée précise de l’offre immobilière dans une région et d’organiser des visites de biens correspondant parfaitement à leurs besoins et attentes. Un plus pour votre activité Outre la nécessité pour les professionnels de répondre de manière proactive aux différents changements intervenus dans le secteur immobilier, ceux-ci vont tirer plusieurs bénéfices de l’utilisation des visites virtuelles 360. Pour commencer, l’adoption de cet outil de promotion se reflète de manière positive sur leur marque, lui afférant l’image dynamique d’une société ayant adopté une solution moderne et efficace pour informer ses clients. De plus, l’aspect interactif et ludique de la visite virtuelle implique un temps de présence accru sur le site web des agences, ainsi qu’une implication plus forte des visiteurs. Ceux-ci vont en effet examiner les biens qui les intéressent de manière plus approfondie et s’intéresser à un plus grand nombre de biens que sur un site web faisant appel une présentation traditionnelle des objets. La visite virtuelle 360 représente donc un véritable plus pour les professionnels de l’immobilier. Cette situation est rendue possible par une évolution rapide des technologies 360, permettant de réaliser avec facilité les images nécessaires, ainsi que par le développement d’un véritable écosystème de photographes spécialisés, capables de fournir des prises de vue 360 de haute qualité à un prix très abordable. Dans un prochain article, nous aborderons plus en détail les bénéfices de la visite virtuelle pour les acteurs du secteur immobilier. Restez à l’écoute ! Chez Klapty, l’on se réjouit de vous faire découvrir d’ici peu et de manière révolutionnaire les nombreux avantages de cet univers. En attendant, n’hésitez pas à vous inscrire pour recevoir des nouvelles sur notre lancement.

L’avenir de la photographie

Bien que les premières réalisations photo en 360 remontent au début du 20ème siècle, avec par exemple la première projection d’un panorama 360 réalisée par Raoul Grimoin-Sanson lors de l’Exposition Universelle de 1900, cette technologie n’a que très récemment été adoptée pour des utilisations professionnelles au sein des entreprises et ceci de manière souvent prudente. Relativement onéreuse et très technique à ses débuts, la technologie des images panoramiques fait régulièrement l’objet de nouvelles découvertes auprès des professionnels de la photographie. Aujourd’hui, elle est promise à un bel avenir et remplace progressivement les photos actuelles dans de nombreux secteurs/industries. La démocratisation des images panoramiques sur les mobiles, malgré des défauts de stitching (raccord des différentes images pour composer le panorama) souvent visibles, permet au grand-public de se familiariser avec ces technologies et diminue de fait l’éventuelle appréhension face aux utilisations qui peuvent en être faites. Quel impact sur l’audience ? Différentes études ont démontré que la réponse émotionnelle des utilisateurs de 360 et de réalité virtuelle était bien plus forte que celle mesurée lors du visionnement de photos classiques. Les personnes présentent également un niveau d’engagement de plus longue durée avec ce type de format. Une étude menée par Greenlight VR auprès de 1'300 adultes a en outre démontré que plus de 71% des personnes sondées perçoivent les marques utilisant la réalité virtuelle comme étant « plus modernes et avant-gardistes ». Quels progrès technologiques ? Les évolutions technologiques dans le domaine du 360 sont incessantes et la mise sur le marché de caméra permettant de capturer des images sphériques à l’aide de deux caméras très grand-angle (> 180 degrés) collées dos-à-dos a permis de produire des panoramas 360 de bien meilleure qualité pour les professionnels. La concurrence dans le secteur des appareils photo 360 est acharnée et bien que trois marques sortent actuellement du lot avec leurs offres (Ricoh avec son Theta Z1, Insta360 avec le One X et GoPro avec la « Fusion ») à prix raisonnable (surtout si l’on compare avec les pionniers de ce marché, tel que Matterport), il est difficile de prédire à ce stade qui sera le grand gagnant de cette lutte. Quelles utilisations à l’avenir ? La vidéo 360, qui n’en est encore qu’à ses balbutiements, permet d’aller encore plus loin dans le domaine du 360. L’on entrevoit les possibilités d’une fusion du film 360 avec la réalité virtuelle, situation dans laquelle il serait possible d’évoluer dans un film photo-réaliste de manière totalement interactive. Cette technologie présente toutefois encore de nombreux défis avant d’atteindre un niveau d’utilisation professionnel comparable à celui de l’imagerie 360, à savoir : - Une qualité d’image qui n’est pas encore au niveau du film digital actuel - Une approche conceptuelle en termes de mise en scène assez nouvelle. L’on ne peut pas par exemple positionner un acteur à un point précis dans un scène comme on le ferait dans un film classique (puisque la personne qui visionne le film choisit son point de vue et ne va pas forcément regarder dans une direction donnée) - Une post-production assez conséquente, avec comme implication directe des coûts de réalisation assez élevés - Une absence de véritable solution logicielle permettant d’incruster des objets graphiques virtuels dans les scènes du film de manière aisée Gageons toutefois que ces différents obstacles seront progressivement levés avec l’adoption croissante par le grand-public de casques de réalité virtuelle (en raison entre autres d’une baisse des prix de ces solutions) et au-travers des innovations apportées par les nombreuses startup actives dans ce domaine. Pionniers ou non ? Certaines entreprises, telles que Hong-Kong Airlines avec sa publicité réalisée à l’aide d’un film 360 ou Marriott Hotels avec ses agences de voyage permettant d’expérimenter une destination de manière virtuelle (avant de s’y rendre, bien entendu dans un de leurs hôtels), ont décidé de ne pas attendre que ces technologies soient toutes matures et veulent ainsi acquérir une expérience dans le 360 qui leur conférera certainement un avantage concurrentiel dans les années à venir. Si ces entreprises font œuvre de pionnier, il en va tout autrement de celles utilisant la visite virtuelle 360o, solution déjà bien éprouvée, fonctionnelle et accessible à tous, tant en consultation qu’en mode création. Dans une prochaine série d’articles, nous examinerons l’utilisation de ces visites virtuelles 360o dans une variété de secteurs. Histoire à suivre…

Interview de Julien Diserens

Cette interview de personnes au sein de l'agence immobilière de Rahm à Lausanne évoque leur expérience avec les visites virtuelles et la solution YetiVisit. Cette plateforme de visites 360 est la première à avoir été élaborée par l'équipe en charge du lancement de Klapty.   Bonjour Julien Diserens, vous êtes actuellement Business Analyst chez de Rham, société cliente de YetiVisit. Je voulais m’entretenir avec vous aujourd’hui à propos de votre expérience du 360. Bonjour. J’ai convié deux personnes avec moi aujourd’hui. Monsieur Lopez, notre Responsable Marketing et Monsieur Bonvin, qui est notre principal utilisateur de la solution YetiVisit à l’interne, depuis environ une année. Pouvez-vous tout d’abord me parler en quelques mots de votre société ? Alors, de Rham est une société basée à Lausanne, fondée il y a plus de cent ans et active sur l’ensemble de l’Arc Lémanique. Nos principales activités sont la gérance d’immeuble, le courtage, la valorisation et l’expertise de biens immobiliers. Quelles sont les évolutions que vous avez constaté ces dernières années dans le secteur et qui ont un impact sur vos activités ? Nous sommes maintenant dans un marché de l’offre qui a bien évolué, ce qui n’était pas le cas auparavant et nécessite beaucoup plus de moyens et d’efforts en termes de marketing. Avant, avec un bien intéressant, il suffisait de claquer des doigts pour avoir une dizaine de dossiers valables. Ce n’est plus du tout le cas aujourd’hui, que ce soit pour la vente ou la location. L’on doit rendre le produit « sexy », le « brander » et c’est pour cela que nous avons maintenant une équipe marketing de trois personnes afin de répondre à toutes ces problématiques. Est-ce que cela concerne toutes les gammes de produits ou est-ce spécifique à seulement certains types de biens ? C’est surtout le cas pour le milieu de gamme, avec de nombreux projets qui se développent, surtout dans l’Est Lausannois. Il y a donc beaucoup de concurrence et des prix du neuf qui sont un peu plus élevés qu’ils ne devraient l’être. Du coup, il n’est pas toujours facile de trouver des locataires. Ceux-ci sont aussi beaucoup plus volatils et n’hésitent plus à déménager pour une différence de loyer de 200 francs, alors qu’à une époque pas si lointaine, une personne s’installait dans un bien pour 10-15 ans. Cette situation concerne donc le locatif, qu’en est-il dans le cadre de la vente de biens ? Nous n’avons pas vraiment constaté de changements significatifs, si ce n’est une nouvelle concurrence apparue avec les plateformes digitales. Les propriétaires sont toutefois devenus plus exigeants, avec des demandes plus fortes de mise en valeur de leurs biens. Ce sont surtout eux les moteurs de ces changements. En quoi le 360 peut-il apporter des solutions à certaines de ces problématiques ? Aujourd’hui, surtout avec les nouvelles générations, l’image, l’immersion, compte plus que les mots, car les gens veulent avoir tout, toute de suite, en deux clics. C’est pour cela que les visites virtuelles, ainsi que des photos de très haute qualité, nous permettent de faire la différence par rapport à la concurrence. Dans ce contexte, quels ont été les critères de sélection de YetiVisit ? A l’époque, l’on cherchait une solution rapide et simple. Nous voulions tout maitriser à l’interne et cherchions donc une solution nous permettant d’être autonome sans utiliser un matériel trop onéreux. Aviez-vous déjà eu d’autres expériences dans l’imagerie 360 ? Oui, avec des fournisseurs externes. Celles-ci ont été très positives, mais nous étions dépendant d’eux. Il fallait organiser les visites, gérer les horaires et dépendre de leur planning Par rapport à votre expérience avec YetiVisit, quel genre de biens avez-vous mis en valeur sur la plateforme ? Cela va du studio, à la villa à plusieurs millions de francs. Cela a donc couvert l’ensemble de vos produits, aussi bien dans le locatif que dans la vente ? Effectivement, ainsi que pour les biens à vocation commerciale. Vous avez donc réalisé les images 360 entièrement à l’interne. Comment vous-êtes vous organisés par rapport à cela ? Nous avons utilisé un Ricoh Theta V et nous attendons d’utiliser le Z1 afin d’améliorer encore la qualité. L’objectif interne est de couvrir l’ensemble de nos biens, mais avec une demande très forte, nous avons mis en place un système de ticketing où les gestionnaires peuvent s’adresser au marketing avec un briefing sur leurs besoins en termes de promotion d’un bien. De qui viennent principalement les demandes pour promouvoir un bien avec le 360, des gestionnaires ou des propriétaires ? Il y a environ six mois, nos gestionnaires n’avaient pas toutes les cartes en main pour garantir aux propriétaires qu’ils avaient fait le maximum pour promouvoir leurs biens. C’est la raison pour laquelle nous avons mis en place une formation pour sensibiliser les gestionnaires sur ces nouvelles prestations, leurs possibilités, ainsi que les coûts. Nous avons aussi fait du A/B testing qui nous a permis de prouver que les annonces dotées de ces nouvelles approches étaient bien plus performantes. Nous avons depuis une demande bien plus forte à l’interne pour utiliser le 360. Avez-vous réussi à démontrer de manière précise l’apport du 360 sur la promotion des biens ? Alors, nous n’avons pas examiné uniquement le 360, mais globalement les nouvelles annonces améliorées avec du 360, mais aussi avec de plus belles photos. Le 360 a donc forcément aidé à améliorer les promotions, mais nous n’avons pas isolé cet élément. C’est le succès global des annonces que nous avons étudié, c’est un tout. Nous avons dû expliquer aux gérants qu’en 2019 une annonce du type « bel appartement 3 pièces à Lausanne » avec une photo de la façade ne suffisait plus. Maintenant il faut des textes recherchés, de belles photos, du 360. Il faut mettre en place tous ces outils, car les propriétaires le demandent. Est-ce que les propriétaires demandent eux-mêmes à ce que l’on utilise du 360 ou s’agit-t ’il juste de demandes d’amélioration des annonces ? C’est global, les deux. Il y avait souvent une frustration avec les promotions existantes. Dans ce cas, la première chose que nous faisons, c’est d’examiner l’annonce. Dans ce contexte, le 360 a bien aidé à l’amélioration nos annonces. En ce qui concerne le grand-public et les acheteurs de biens immobiliers, avez-vous aussi des demandes à ce niveau pour des visites virtuelles lorsque celles-ci n’existent pas ? C’est au cas par cas, mais nous avons par exemple la situation d’un bien qui était sur le marché depuis plus de six mois et lorsque nous avons ajouté une visite virtuelle 360 à l’annonce, celui-ci a été loué en deux jours. Nous avions aussi une maison à 1 million de CHF à Ecublens qui ne se vendait pas. Notre collaborateur s’est rendu sur place pour faire de belles photos et réaliser une visite 360. Les acheteurs de ce bien nous ont indiqué qu’ils l’avaient remarqué après ces changements dans l’annonce. L’on se rend donc très bien compte que l’image c’est le nerf de la guerre aujourd’hui. Avez-vous eu des retours de la part des gestionnaires sur une diminution des visites de biens « inutiles » après la mise en place de la visite virtuelle ? Nous n’avons pas examiné cette question, mais les gestionnaires sont très contents, car les choses sont meilleures qu’avant. L’on se posait la question du point de vue durabilité de savoir si les déplacements inutiles pouvaient être supprimés grâce à la visite virtuelle et si vous aviez eu des retours d’expérience à ce niveau ? Nous avons de la peine à le mesurer pour les locations, car de nombreuses visites sont effectuées avec l’ancien locataire ou le concierge. Mais le 360 permet certainement de réduire les déplacements inutiles lorsque des personnes visitent un bien et se rendent compte par exemple que la cuisine n’est pas assez lumineuse. Est-ce que l’utilisation de la visite virtuelle 360 a eu un impact positif sur l’image de marque de votre société, êtes-vous perçus comme étant en avance par rapport à vos concurrents ? Alors concrètement, aujourd’hui toutes les gérances d’une certaine taille utilisent ou devraient utiliser la 360. Je pense que c’est le cas pour la plupart d’entre-eux. Il y a toujours les bons et les mauvais élèves. Tout le monde a saisi le fait que la 360 est utile, mais en termes d’approche il y a des différences. Nous avons décidé de tout internaliser, alors que beaucoup de nos concurrents font appel à des photographes externes. Cela nous permet d’être plus réactifs et parfois de produire des images de meilleure qualité. Nous sommes clairement à l’avant-garde, avec comme conséquence une très bonne image de marque. Quelle sera selon vous la place du 360 dans l’immobilier à l’avenir ? Quelles améliorations possibles avez-vous identifié ? Le Home Staging intégré au 360 est clairement un besoin, pour autant que cela puisse être réalisé avec un coût raisonnable. L’aspect du coût est particulièrement important dans le domaine de la location, car contrairement à la vente, nous touchons des honoraires qui sont généralement plus faibles. Notre approche a principalement consisté à mettre en place à l’interne un package de prestations possibles pour promouvoir un bien, ceci avec des coûts variables en fonction des moyens utilisés.  www.derham.ch

Interview de Raynald Salah

Lors de cette interview réalisée en septembre 2019, Raynald Salah nous parle de son expérience de la visite virtuelle 360, de sa nouvelle aventure avec la plateforme Klapty et de sa vision de l'avenir du 360.   Bonjour Raynald, vous êtes le fondateur de YetiVisit, solution de visite virtuelle basée sur le 360. Est-ce que vous pouvez me parler de votre expérience dans ce domaine ? Alors, tout d’abord, j’ai commencé ma carrière comme informaticien, puis j’ai dévié vers la photographie en devenant photographe agrée Google StreetView. Durant cette période, j’ai réalisé plus de 300 visites virtuelles à travers la suisse romande. En créant ces visites, je me suis rendu compte des opportunités inexploitées du 360. Cela restait toutefois très technique et peu accessible à la majorité des personnes. Réaliser des visites et les diffuser était difficile et impliquait d’avoir les bons outils et les différentes étapes prenaient beaucoup de temps. Par rapport au marché du 360, que ce soit au niveau des entreprises utilisatrices ou des photographes, quels sont les constats que vous avez faits ? Le constat est assez évident ; il y a à peu près une dizaine de sociétés dans le monde qui mènent ce marché et proposent des plateformes en ligne permettant de créer des visites virtuelles. Certaines sont plus simple à utiliser que d’autres, mais le résultat final est à peu de chose près identique. Au final, elles apportent peu de nouveauté, pas de vrai plus, peu de véritable valeur ajoutée à leurs clients. Et au niveau des photographes, quels constats ? Le constat principal au niveau des photographes est qu’ils deviennent de plus en plus « uberisés » lors de l’utilisation des différentes plateformes en ligne dédiées à leur activité. Ils ne sont souvent pas en mesure de garder le contact, la relation, avec le client final et doivent répondre très vite aux demandes de shooting afin d’obtenir des mandats. L’on se rend compte également que l’aspect artistique de l’activité de photographe se perd, les plateformes traitant souvent les images de façon automatisée, perdant ainsi la touche personnelle du photographe. Pour finir, les photographes ont souvent de la peine à obtenir des mandats tout en gérant les différents aspects administratifs de leur activité. Ils ne sont souvent pas très bons en marketing, car ce n’est tout simplement pas leur métier. Il y a donc une sorte de nivellement par le bas en termes de la qualité de ce qui est produit ? Exactement, l’on se dirige vers des choses très standardisées, ce qui enlève la touche du photographe, tout ce qui fait son professionnalisme. Cela tire aussi toute la profession vers le bas en termes financiers. Il faudrait en effet faire 6 à 7 shootings par jour sur ces plateformes en ligne afin de commencer à vivre de son art. Les photographes ne peuvent donc souvent pas vivre dignement de leur activité s’ils travaillent avec ces plateformes, ni développer une relation de qualité avec leurs clients Tout à fait, c’est juste. Notre volonté, sur une nouvelle solution en cours de développement, est de changer la situation en « dé-uberisant » le métier de photographe afin de le sauvegarder. Il s’agit de remettre l’humain au cœur de ce métier. Dans ce contexte, où en êtes-vous dans vos projets ? En ayant réalisé ces différents constats, l’on s’est dit que cela ne pouvait pas continuer comme ça et nous avons donc décidé de réaliser une plateforme qui serait exactement à l’inverse de tout ce que l’on voit aujourd’hui. Je ne peux pas encore en dire trop sur le projet Klapty qui demeure encore secret, mais il va apporter beaucoup d’avantages à la fois aux photographes, mais aussi aux entreprises qui cherchent à obtenir des réalisations 360 de qualité. Cette nouvelle plateforme sera assez révolutionnaire. Pouvez-vous me donner une idée des secteurs visés avec cette nouvelle solution ? Alors, ils sont très divers, car l’on voit aujourd’hui que la visite virtuelle n’est pas uniquement un outil dédié au secteur immobilier, même si environ 80% des agences de ce secteur l’utilisent à cause de tout ce qu’elle apporte en plus d’une photo classique. Les retours que l’on a et ce que l’on observe sur le marché du 360, c’est qu’il n’y a pas que l’immobilier qui est concerné, avec des demandes provenant de nombreux autres secteurs, comme par exemple l’hôtellerie, les commerces de détail et même l’industrie. Donc de nombreux secteurs qui n’utilisent pas forcément le 360 aujourd’hui, vont certainement l’adopter bientôt à l’aide de plateformes comme Klapty ? Exactement, l’on voit déjà plusieurs sociétés ayant adopté le 360, mais avec peu de valeur ajoutée en raison du peu d’innovation sur les plateformes existantes. Nous voulons donc apporter une réelle plus-value pour les entreprises. Pour en revenir à la problématique de « l’uberisation » des photographes, je crois que vous avez aussi quelques surprises en réserve de ce côté-là pour eux avec Klapty. Pouvez-vous nous en dire un peu plus, sans dévoiler les secrets de la nouvelle plateforme ? Il y aura beaucoup plus de flexibilité pour le photographe, une approche plus humaine. Le photographe va reprendre en main son travail et pouvoir livrer quelque chose de meilleure qualité. Je ne peux malheureusement pas en divulguer beaucoup plus pour le moment.

L'URL de la visite demande un lien sécurisé httpS

Merci de préciser l'adresse (puis de cliquer sur une proposition de la liste déroulante)

Merci de préciser votre langue

Sélectionner la langue de préférence pour le site internet et la réception des emails

Veuillez renseigner le champ à propos de

Veuillez sélectionner votre photo de profil